Tutuguri-Le Rap du Soleil Noir (Torre, Salvador)

Contents

Sheet Music

Scores

PDF typeset by composer
SalvaTorré (2015/1/2)

PDF typeset by composer
SalvaTorré (2015/1/2)

Publisher. Info. Salvador Torré
Copyright
Misc. Notes It is highly recommended to accompany this Rap with a group of Rappers who play Rap or R & B rhythms, Beat or Scratching. Another possibility is to do with electronics using samples or prerecorded sampling and/or real-time voice. Other methods in relation to the Rap style and improvisation are welcome.
Purchase
Javascript is required for this feature.
PMLP580079-TUTUGURI.pdf

Arrangements and Transcriptions

Le Rap du Soleil Noir (No.2)

For 4 Voices (Composer)

PDF typeset by composer
SalvaTorré (2015/1/2)

Publisher. Info. Salvador Torré
Copyright
Misc. Notes With Electronics ad libitum, please see instructions
Purchase
Javascript is required for this feature.
PMLP580079-soleil noir-09-Cuarteto.pdf

Other

PDF typeset by composer
SalvaTorré (2015/1/2)

Publisher. Info. Antonin Artaud
Copyright
Purchase
Javascript is required for this feature.
PMLP580079-Artaud-Autorization-droits.pdf
Javascript is required to submit files.

General Information

Work Title Tutuguri - Le Rap du Soleil Noir
Alternative. Title Action scénique pour 12 voix
Composer Torre, Salvador
Movements/SectionsMov'ts/Sec's 2 sections
  1. Tutuguri
  2. Le Rap du Soleil Noir
Year/Date of CompositionY/D of Comp. 2009
First Performance. 2010-06-19
Librettist Antonin Artaud
Language French
Dedication Antonin Artaud
Average DurationAvg. Duration 18 minutes
Composer Time PeriodComp. Period Modern
Piece Style Modern
Instrumentation 12 voices

Misc. Comments

TUTUGURI et Le Rap du Soleil Noir. note pour le programme: Il y a beaucoup des faits qui relient le Mexique et la France, l’histoire commune des deux pays. Mais cette histoire est faite des hommes, qui toute au long des temps, se sont vue réciproquement séduits par leur culture. C’est ainsi qu’en 1936 Antonin Artaud, avec sa vision occidentale, voit dans le Mexique profond des Indiens une culture rédemptrice, une culture qui, malgré plusieurs conquêtes qui ont essayé de les anéantir, ils gardent encore une profonde sagesse au travers de leurs rites « les Indiens d’avant Colomb étaient, contrairement à tout ce qu’on a pu croire, un peuple étrangement civilisé ». Le plus tentant d’Artaud est de prendre de lui le côté délirant, le côté « aliéné » comme le considérait les médecins qui le « soignaient » en lui ordonnent près de 60 électrochocs. Ici, j’ai pris le coté lumineux d’Artaud, puisque c’est là que finalement Artaud veut en venir. Toute à la longue de cette vaste œuvre, dans laquelle on trouve un constant questionnement de la société occidentale « moderne », rebelle un cri de lumière sur la nécessité d’un homme nouveau. C’est cela qu'Artaud va chercher dans les rites des Tarahumaras, cet « autre moi » ce nouvel être. Loin de l’incarnation « christique» vouée à la mort dans laquelle l’humanité est enfermée, Artaud bâti une « Machine de guerre », puis il démembre son propre « Corps sans Organes » pour confier à « Ciguri des Tarahumara, le Dieu de la Prescience et du Juste, de l’équilibre et du contrôle de soi » la réinvention d’un Corps Humain indissociablement poème, dessin, théâtre, danse, un corps infiniment puissance de l’être. S.T.